Arnauld Pontier
Un auteur très net !
Mis à jour le 16/11/2014
Rechercher 
 Plan du site 
 Contact 
Déjà client ?
e-mail
mot de passe
Mot de passe perdu ?
Ouvrir un compte

Accueil
Ma bio

Mes livres

Les titres

La revue de presse

L'avis des internautes

Belles lettres

Traductions
Credo
Trombinoscope
Mégalomanie
Archives
Auteurs amis
Définitions
Citations
Jeux vidéo
Discothèque
Sites d'amis
Bookcrossing
Jardin secret

Les titres

 Vous trouverez dans cette rubrique une présentation succinte de tous mes livres - romans, poésie, nouvelles, pour enfants... 

ROMANS

  • AGHARTA - LE TEMPS DES SELKIES (Editions Asgard, 2013) FINALISTE DU PRIX ROSNY AINE 2014
  • LE FRUIT DU SILENCE (Actes-Sud, 2008)
  • EQUINOXE (Actes Sud, 2006)
  • LE CIMETIERE DES ANGES (Actes Sud, 2005)
  • LA TREIZIEME CIBLE (Actes Sud, 2003) PRIX YOURCENAR 2004
  • LA FETE IMPERIALE (Actes Sud, 2002 -  et en coll. 'Babel', 2006)

 AGHARTA - LE TEMPS DES SELKIES 
AGHARTA - LE TEMPS DES SELKIES
© Editions Asgard
Illustration : Michel Borderie

 

Parution : 22 mars 2013
FINALISTE DU PRIX ROSNY AINE 2014


LE QUATRIEME DE COUVERTURE 

Deux civilisations se découvrent et oeuvrent ensemble pour tenter de quitter leur monde,
avant qu'il ne soit trop tard...


Antarctique, en 2002. La découverte de la civilisation souterraine d'Agharta coïncide avec celle du message effroyable qu'elle détient: la Terre va bientôt être pulvérisée par un astéroïde.

Les Aghartiens ont conçu des arches pour rejoindre une exoplanète habitable, mais ils ne peuvent mettre cela en oeuvre sans aide : matières premières, main-d'oeuvre, pilotes... En échange, ils offrent de sauver l'humanité, mais une infime partie seulement.

Cette situation serait dramatique sans l'intervention inattendue des Selkies : d'étranges êtres hybrides, capables d'influer sur le temps, et bien plus encore.

Récit eschatologique, space-opera, ce livre est aussi une exploration de notre condition humaine, une réflexion sur la tolérance, et une aventure épique. 


 Aller sur le blog de l'éditeur : Editions Asgard
 Lire un bref résumé du roman
 
RECIT DE VOYAGE -- Sur Mars 

RECIT DE VOYAGE -- Sur Mars
© Nicolas Chaudun







TOUTE LA PRESSE MARTIENNE EN PARLE !

Parution : 11 mars 2009

LE QUATRIEME DE COUVERTURE

Arnauld Pontier revient de la planète rouge. Oui. Il a marché sur Mars. En 2016.
Son journal de bord en est la preuve. Il détaille par le menu les mystères de cet astre frère sans les percer tout à fait. Comment le pourrait-il, du reste, alors que c'est la vie même qu'espère découvrir cette première mission humaine ?
Mais la vie, c'est d'abord celle de l'équipage, mixte, confiné, obnubilé par la routine et les consignes de sécurité.
Tout semble réglé comme un livre de comptes...

The journal of an adventurer who walks on the planet Mars in 2016.
He describes the Red Planet in terms of speculation and theories of writers and scientists over the years (Grant and Cutler Ltd.)


 Aller sur le site de l'éditeur : Nicolas Chaudun
 Télécharger le communiqué de presse

Et pour les sympathisants martiens, deux sites s'imposent : Mars & SF et Culture Martienne ! Suivez les liens...

 
ROMAN -- Le Fruit du silence 

ROMAN -- Le Fruit du silence
© Actes-Sud.






Parution : 3 mars 2008

LE QUATRIEME DE COUVERTURE


Quand André rencontre Flora dans un bar espagnol, un soir de 1967 à Paris, il est immédiatement subjugué. C'est elle la tant attendue, celle qui doit bouleverser sa vie. Plus rien ne compte alors que la revoir, lui parler, entretenir le lien qui s'ébauche et qui devrait les unir à tout jamais. Avec l'espoir vient la pudeur, et André garde cet émoi pour lui seul, n'en parle pas à Jurij, un ami de toujours qui lui rendait visite, déjà, à l'orphelinat, et qui vient de réapparaître après plusieurs mois d'un mystérieux voyage. Russe ou peut-être Polonais - il n'aime pas évoquer ses origines -, Jurij est surtout écrivain, opiomane et torturé par ses souvenirs.

Le Fruit du silence est l'histoire d'un homme qui tombe amoureux et qui croit tout à coup que le bonheur lui est permis, comme si le passé n'existait pas, comme si on n'était pas inexorablement coupable d'être celui qu'on est. Tissant une intrigue qui nous emmène de Majdanek à Paris, de Bruges à Venise, de 1944 à 1967, Arnauld Pontier, porté par un souffle romanesque à la prose exigeante, stigmatise la faute des pères et constate l'impossible rédemption.

La couverture est un détail d'une oeuvre de Paul Schulenburg.


 En savoir plus
 Lire l'argumentaire

Paris 1967, a man instantly falls passionately in love with a woman. 1964, a man who is seriously ill goes in seach of his son. A man tormented by his past appears to know the links between them all. A complex story handled delicately.


 ROMAN -- Equinoxe 
ROMAN -- Equinoxe
© Actes-Sud.





Parution : 3 janvier 2006


LE QUATRIEME DE COUVERTURE

Du haut de la fenêtre de son quatrième étage, Carine regarde les gens passer, traverser ce monde des vivants dont elle est exclue depuis l’accident qui l’a privée de l’usage de ses jambes et de la parole. Elle habite seule avec sa mère, toute de servilité et de culpabilité, qui lui demande quotidiennement si elle a besoin de quelque chose. Mais Carine n’a plus besoin de rien. Ce qui la ronge tout entière, c’est le désir, l’envie qu’un homme la prenne dans ses bras et lui rappelle tendrement, sauvagement, ardemment, qu’elle est une femme de chair vivante même si son corps est condamné à l’inertie et au silence. La relation qui s’ébauche, à distance d’abord, avec l’homme d’en face provoque l’irruption du dehors et de l’autre dans le monde clos de l’appartement.

 

Equinoxe est la poignante histoire d’un individu qui tente de se reconstruire par la transgression, par le fantasme, par la reconnaissance et la revendication progressives de ses besoins vitaux, de son droit inaliénable à l’espoir. Bien loin de tout discours conformiste ou rassurant, voici un très beau livre sur le handicap et la vie, sur l’orgueil et le dégoût de soi, sur l’imaginaire et la réappropriation du réel, sur le désir qui mutile ou libère.


 En savoir plus
 Lire l'argumentaire
 Ecouter Equinoxe sur CD en Mp3 ! 


FORMIDABLE BIBLIOTHEQUE SONORE

Les services de la Bibliothèque Sonore Romande s'adressent à toute personne dans l'impossibilité de lire un ouvrage imprimé : personnes aveugles, malvoyantes ou atteintes d'un autre handicap.
La durée de prêt des ouvrages est de 6 semaines.

La BSR invite également ses lecteurs à établir une liste de leur souhaits de lecture. Dans la mesure où ils fournissent un livre imprimé, la BSR réalise l'enregistrement de ce dernier sur CD !


 Aller sur le site de la Bibliothèque Sonore
 Télécharger l'extrait sonore correspondant


Equinoxe
is a moving story about healing through desire, transgression, fantasy, reclaiming of one’s vital needs and the inalienable right to hope. An equinox is the moment when night and day perfectly balance each other out, and foretells of rebirth or deliquescence. Far from conformism or reassuring ideas, this is a beautiful book about disability and life, pride and self hate, imaginary thought and getting back in touch with reality. But above all, Equinoxe is about Desire, which can be either a liberating or a destructive power. Carine is stuck in a wheel chair since she had a car accident. She has lost desire for everything, except for sex. She needs a man to take her in his arms, to remind her she’s still alive even though her body is inert and silent. She lives alone with her mother who was responsible for the car crash which also caused her father’s death. Carine can’t stand her mother’s efforts which only signify guilt and remorse. When her mother goes off to work, Carine comes closer to the window and shows her breast to her neighbour who takes a lot of pleasure watching her touch herself. When he comes knocking one day, imposing the outside world into the secluded flat, the door opens, letting in a myriad of possibilities.

“This poignant novel by Arnauld Pontier challenges our preconceptions about disability”
Gala, January 2006


 
ROMAN -- Le Cimetière des anges 

ROMAN -- Le Cimetière des anges
© Actes-Sud.

Parution : mars 2004

LE QUATRIEME DE COUVERTURE

C'est dans la boue et le sang d'une tranchée jonchée de cadavres que le père Faillard - prêtre tourmenté par le poids de sa mission et l'intransigeance de son Dieu - trouve un homme nu, miraculeusement indemne, qu'il ramène chez lui. Le survivant ne se rappelant rien, pas même son nom, l'abbé le baptise Adam et décide de prendre soin de lui cependant qu'Agnès, jeune protégée du prêtre, s'éprend de l'inconnu.

La guerre de 14 est ici la toile de fond apocalyptique d'un ardent combat entre la peur et la foi, l'orgueil et la pureté, le libre arbitre et la soumission. Dans un décor évoquant le cinéma expressionniste, Arnauld Pontier met sa plume exigeante au service d'une réflexion aussi peu manichéenne que surannée sur le bien et le mal et sur la responsabilité morale - et spirituelle - inhérente à l'amour.

La couverture est un détail d'une oeuvre de Léonor Fini, Voyageurs en repos (1978).

 En savoir plus
 Lire l'argumentaire
 
ROMAN -- La Treizième Cible 

ROMAN  -- La Treizième Cible
© Actes-Sud.








Parution : mai 2003
Prix Littéraire Marguerite Yourcenar 2004  


LE QUATRIEME DE COUVERTURE

Deux territoires du colonialisme français dressent le décor de ce roman. D'abord le Viêtnam, où le narrateur passe l'essentiel de son enfance. Puis, à l'adolescence, après la chute de Diên Biên Phu, l'Algérie, où lui-même et les siens tentent de prendre un 'nouveau départ'. Car d'un lieu à l'autre se reforme bientôt la même petite société d'expatriés qu'unissent l'amertume d'une position perdue, la farouche volonté de se réenraciner, et le dévouement au service plus ou moins occulte de l'Etat français.

Mais ce livre, c'est aussi l'histoire d'un fils subissant avec stupeur la violence et les crises éthyliques de son père, dont la brutalité peu à peu le libère du sentiment filial, plaçant son destin sous le signe d'une haine presque mimétique - impatience de s'accomplir quand viendra l'heure de 'faire son devoir'.

Avec ce roman d'apprentissage, Arnauld Pontier explore le métabolisme affectif d'un conflit colonial qui surgira du plus profond, comme une catharsis.

La couverture est un détail d'une oeuvre de Djamel Tatah, Sans titre (1999).


Sélection Prix Folies d'Encre 2004
S
élection Prix Plum'Adely 2004
Prix Littéraire Marguerite Yourcenar 2004


 En savoir plus
 LIRE LA PREMIERE PAGE
 
ROMAN -- La Fête impériale -- mémoires d'un libertin 

ROMAN -- La Fête impériale -- mémoires d'un libertin
© Actes-Sud.












Parution : mai 2002

LE QUATRIEME DE COUVERTURE

A l'aube du nouveau siècle, Arthur, propriétaire en Creuse, se retourne vers son passé et observe la scène du grand théâtre urbain où s'est naguère jouée sa vie, quand nul ne perdait ses bonnes manières mais quand 'un je ne sais quoi d'insolence' était de bon ton. Un Paris balançant lui aussi entre les civilités et les brutalités du Second Empire, et métamorphosé dans ses artères et sur ses façades par l'essor effréné de l'industrie et de la banque, et par les vicissitudes des fortunes étalées au grand jour.

En feuilletant pour nous son album de souvenirs, d'aventures et de décors, en retrouvant portraits, gravures et photographies, Arthur revoit se dessiner ces ascensions d'hommes et de femmes en quête de 'libertés nécessaires', et de la première d'entre elles : être soi-même.

Car comment, sans nom ni biens, mais avec comme unique promesse, l'ambition de ses charmes, se hisser au plus près des acteurs de ce temps et tenter de jouir à son tour de tous les plaisirs, si ce n'est par l'apprentissage insouciant d'un libertinage des sens et de l'esprit ?

La couverture est un détail d'une oeuvre d'Alexandre Cabanel, Albaydé (1848).


 En savoir plus
 LIRE LA PREMIERE PAGE
 
LA FETE IMPERIALE EN POCHE (collection Babel) 

LA FETE IMPERIALE EN POCHE (collection Babel)
© Actes-Sud.










Parution : 3 janvier 2006

LE QUATRIEME DE COUVERTURE

A dix-huit ans, Arthur, fils de hobereaux creusois, sans nom ni biens, quitte son terrible pensionnat pour monter à Paris. Il abandonnera pourtant assez vite ses études tant espérées. Nous sommes en 1857 et les relations, pour peu que l’on ait quelque talent remarquable, pallient tous les manques.

 

C’est à l’aube du XXe siècle qu’il nous retrace, par ses mémoires, l’histoire de ce Paris du Second empire, qui accueillait si bien les ambitieux de son espèce, en leur ouvrant la porte des salons et des boudoirs. Dans une capitale bouleversée par les travaux du baron Haussmann, il nous dit comment, en expérimentant toutes les formes de licences qu’autorisait l’époque, insouciante, d’avant la Commune, il est devenu un homme riche, comblé de plaisirs et d’amour, mais seul, en fin de compte.

 

Dans un style haut en couleurs mêlant personnalités réelles, personnages de romans d’époque et pure fiction, Arnauld Pontier revisite ce Paris de Flaubert en y conviant Sade et ses disciples.

La couverture est un détail d'une oeuvre d'Henri Gervex, Rolla (1878). Rolla, c'est l'homme, pas la demoiselle, comme on le croit trop souvent. J'ai ébauché un article sur Wikipédia sur le sujet. A compléter si vous en savez plus (pour lire l'article, cliquer sur le lien ci-dessous ou sur la couverture du livre).


 En savoir plus sur Henri Gervex
   

 

POESIE

  • LE MONDE ENTREBAILLE (Selkies, 2012)
  • MARBRE (Editions Nicolas Chaudun, 2007)

 POESIE -- Le monde entrebâillé 
POESIE -- Le monde entrebâillé
© Selkies

 

Parution : 11 décembre 2012
 

Extrait - le poème qui ouvre l'ouvrage : Oasis

J'ai passé des heures à ma fenêtre
Derrière le rideau de ma vie
Des heures de jour et de nuit
Devant le monde

Entrebâillé
 

                                                  Un recueil de 25 poèmes


 Le lien pour un achat direct !
 
POESIE -- Marbre 

POESIE -- Marbre
© Editions Nicolas Chaudun



Parution : 18 mai 2007

Toujours j'ai craint l'humidité brillante du marbre
L'eau douce et impénétrable de son dessin
Toujours j'ai posé mes doigts craintifs sur mes lèvres
Avant de le caresser lui         si froid et si douillet
Le marbre n'existe que pour le toucher
La vue et l'écoute l'immobilisent

Un recueil de 15 poèmes, illustré de 8 planches de marbres.


 Lire le communiqué de presse
   

NOUVELLES ET TEXTES COURTS

  • A MARGUERITE DURAS
  • JACQUELINE
  • UN LIBRAIRE A PEKIN
  • LES FOURMIS
  • VU DE LA LUNE
  • LA MER REVIENDRA A WATTEBLERY
  • L'ILE DES PINGOUINS
  • HAÏTI
  • EAU
  • UN POINT SUR LA LUNE
  • L'HOMME DE SABLE
  • LA MARELLE HOPSCOTCH
  • LIBERTY ISLAND à paraître

   


A MARGUERITE DURAS
(Linéa, 2004)
lisible uniquement dans le 'jardin secret' de ce site...

JACQUELINE  (Ecrivains en ligne, 2006)
lisible uniquement dans le 'jardin secret' de ce site...

UN LIBRAIRE A PEKIN  (Folies d'Encre, 2007)
lisible uniquement dans le 'jardin secret' de ce site...

LES FOURMIS (Ecrits Vains, 2006)  Pour lire le texte, cliquer sur le lien souligné

'Toute la fragilité et la splendeur de notre condition humaine, toute la beauté fracassante de cette course à la mort qui ne se sait pas et qui se baptise 'notre vie', dans une nouvelle maîtrisée et époustouflante en hommage à Boris Vian.'

Anita Beldiman-Moore


   

VU DE LA LUNE (Les Petits Matins, 2009)

Le recueil de nouvelles dans lequel ce texte a été publié a pour titre : Si elles savaient...
Après Sept filles en colère, c'est au tour de huit garçons de nous dévoiler leurs histoires malheureuses
face à ces créatures si mystérieuses et insaisissables que sont les femmes !

 L'avis d'un internaute sur Si elles savaient...
   

Codex Atlanticus n° 18
LA MER REVIENDRA A WATTEBLERY (La Clef d'Argent, 2009)

Le recueil de nouvelles dans lequel ce texte à été publié est une anthologie annuelle du Fantastique, qui a pour titre le : Codex Atlanticus
 n° 18

L'avis d'a-temporel.com : '[...] de belles trouvailles ! La Mer reviendra à Wattebléry, d'Arnauld Pontier, à notre préférence [...] lire l'article complet


 Ma bio sur le Codex
 Le quatrième de couverture du Codex Atlanticus n° 18
   

L'ILE DES PINGOUINS (Editions Erès, 2009)

Paru
dans un volume de la collection 'Connaissances de la diversité', dirigée par Charles Gardou : 'Au nom de la fragilité - des mots d'écrivains'.

« À contre-culture de la puissance, bruyamment célébrée, à contre-courant des éclats tapageurs, des écrivains se sont ici rassemblés au nom de la fragilité Ils ont écrit à la source ou à la lisière de leurs propres blessures. Les yeux grands ouverts. À fleur de peau, là où naît la beauté des mots. Une beauté parfois âpre, insensée. Au plus près de leurs expériences et émotions, ils disent la précarité des choses humaines et ce qu'elle fait germer en eux, en nous. Ils vont ainsi rejoindre ceux qui ressentent cruellement leur fragilité depuis que le handicap s'est immiscé dans leur vie. Derrière la sculpture de leurs mots se profilent des visages d'enfants, de femmes et d'hommes marqués par de douloureuses béances. Se dessinent les visages de ceux qui accompagnent leur voyage chaotique, entre espoir et désarroi, entre détermination et sentiment d'impuissance. Se lisent des forces insoupçonnées. Ces pages, à l'écriture diverse, disent ce que l'on ne peut dire autrement. Avec retenue, avec tendresse. Comme un cocktail d'humanité et de poésie. Peut-être sont-elles un feu de brume en un temps opaque. Peut-être une éclaircie dans l'épaisse forêt des faux-semblants et des facticités. Peut-être une trêve dans l'absurde jeu pour paraître, abuser les autres et se tromper soi-même. Peut-être un instant de vérité au milieu de notre grand bal masqué. Certainement un signe pour signifier à ceux qui éprouvent le handicap au quotidien : ' Vous n'êtes pas seuls. Votre fragilité est la nôtre '. » Charles Gardou

Lire l'avis de Rue des livres


 En savoir plus
   

HAÏTI (TheBookEdition, 2010)

Le recueil de nouvelles dans lequel ce texte a été publié a pour titre : Histoires cueillies pour Haïti.
Les bénéfices de ce recueil sont reversés à la Croix Rouge au profit des haïtiens touchés par le séisme du 12 janvier 2010.

'Depuis le 20 janvier 2010, des nuits et des nuits ont passé, mais le cauchemar continue pour beaucoup, que le geste de ce livre à vingt voix voudrait conjurer à sa façon par des mots - ces pauvres mots, le meilleur de nous aussi, qui disent à leurs multiples façon la fraternité et l’espoir, le poids du monde et le chant du monde, comme d'un seul qui écrirait pour se faire le scribe de tous, selon la belle image d’Arnauld Pontier.' Jean-Louis Kuffer

 Aller commander le livre
   

EAU (Rivière Blanche, 2010)

Le recueil de nouvelles dans lequel ce texte a été publié a pour titre : Histoires d'eau.
Les droits d'auteurs de cette anthologie sont reversés à la National Wildlife Refuge Association, pour sauver la faune et la flore touchées par la marée noire du Golfe du Mexique, suite à l'explosion, le 20 avril 2010, de la plateforme de forage Deepwater Horizon de BP.


 Aller commander le livre
   


UN POINT SUR LA LUNE (Rivière Blanche, 2014)

Le recueil de nouvelles dans lequel ce texte a été publié a pour titre : Dimension Système Solaire.
Il s'agit d'une anthologie, que j'ai dirigée et préfacée, qui s'inscrit dans la collection "Fusée" de Rivière Blanche (n° 34).


 Aller commander l'anthologie
 Lire la préface

"Avec Un Point sur la Lune, Arnauld Pontier signe une nouvelle digne d'être comparée à celles des plus grands : Brown, Sheckley, Simak... Pourquoi ces trois là ? Parce que la nouvelle d'Arnauld est comme les leurs : courte, dynamique, empreinte d'humour [...] le texte de l'anthologiste est le premier à retenir mon attention" - Denis Blaizot, 12//08/2014

"Arnauld Pontier propose un petit bijou de divertissement et d'inventivité" -  La Semaine  du Roussillon; 17/07/2014


 Lire la critique de La Semaine du Roussillon
   

Paru le 04 novembre 2014


L'HOMME DE SABLE (Arkuiris, 2014)

Le recueil de nouvelles dans lequel ce texte a été publié a pour titre : Le réchauffement climatique et après...
Il s'agit d'une anthologie dirigée par Yann Quero.

"Le réchauffement climatique est incontestablement l'un des enjeux essentiels de ce début de siècle. Les ressorts du climat sont cependant capricieux et personne ne peut prétendre savoir comment la situation va véritablement évoluer. Cela n'empêche pas de spéculer, sérieusement ou non, sur ce que sera notre avenir ; sur la manière dont l'Homme devra faire face aux nouvelles réalités. Une quinzaine d'auteurs francophones se sont penchés sur ce thème particulièrement riche. Ils projettent dans des futurs plus ou moins lointains sur des modes réalistes, humoristiques ou poétiques, dressant un tableau très surprenant et parfois paradoxal de ce qui attend l'humanité."


 En savoir plus
   

LA MARELLE HOPSCOTCH (Lune Ecarlate, 2014)

Le recueil de nouvelles dans lequel ce texte a été publié a pour titre : Histoires de folie.
Il s'agit d'une anthologie dirigée par Marc Bailly.


"Histoires de... Folie. L'instant où tout bascule. La spirale vous emporte. La réalité se déchire. La peur s'impose. Sous la plume de Sophie Dabat, Johanna Almos, Kwamé Maherpa, Patrick S. Vast, Jacques Mercier, Arnauld Pontier, Bruno Pochesci et JB Leblanc.

Coup de folie, graine de folie, déséquilibre passager, état permanent, dansez sur le fil des cauchemars ou de la réalité, frissonnez devant l'incontrôlable, l'inacceptable, l'incompréhensible. Oserez-vous succomber ?"


 Pour commander l'ouvrage

POUR ENFANTS

  • LES PETITS VERS (poèmes, Lo Païs d'Enfance/Editions du Rocher, 2005) - illustrations d'Anne Buguet
  • LA LEGENDE DU JARDIN JAPONAIS (conte, Albin Michel, 2003) - illustrations de François Place

 POEMES POUR ENFANTS -- Les Petits Vers 
POEMES POUR ENFANTS -- Les Petits Vers
© Editions du Rocher
Illustrations d'Anne Buguet



Les petits vers vont par paires

Comme les deux bosses du chameau – pas du dromadaire !

Par trois comme les mousquetaires

Par quatre comme les directions de l’air

Par cinq comme les continents sur les mers

Par six comme les saucissons-secs-à-six-sous de grand-mère

Par sept comme les Merveilles de la Terre

Par huit, neuf, dix… par milliers dans l’univers

Les petits vers

Ne sont jamais solitaires

Et ça c’est un mystère

 

Les poèmes du recueil : Les petits vers - Cafard trouillard - Cheval de mer - Lapin pas malin - Deux pieuvres - Drôle de zèbre - Caméléon polisson - Kangourou fiérot - Koala en boa - Le dromadaire et le chameau - Le morse - Le petit ours - Le roi lion - L'escargot - Les castors - Madame taupe - Monsieur pou - Prosper le loup - Pauvre requin - Petit crocodile - L'ornithorynque - Petite mouche - Rat pacha - Le crapaud et la gargouille - Mille pattes.


   

L'ornithorynque a été repris en page 42 du manuel scolaire de Français "Facette CM2", paru en mars 2007 aux éditions Hatier.

L'escargot et Prosper le loup ont été repris en pages 55 et 70 du manuel scolaire de Français "Facette CE1", paru en mars 2008 aux éditions Hatier.

Dans la rubrique de ce site "Jardin Secret", les inscrits peuvent lire les poèmes Prosper le loup et L'escargot, et voir les illustrations.


 CONTE POUR ENFANTS -- La Légende du jardin japonais 
CONTE POUR ENFANTS -- La Légende du jardin japonais
© Albin-Michel.
Illustrations de François Place


LE QUATRIEME DE COUVERTURE

Senhimé, fille unique d'un redoutable samouraï, tombe amoureuse d'un jeune poéte. Elle est triste et ne s'égaye que lorsqu'elle entend le chant de son bien-aimé.
Quand le samouraï découvre que l'amour est cause des tourments de sa fille, il devient fou de rage...

Une légende imaginée par l'auteur sur l'origine des petits jardins japonais. Illustrée par François Place.




 


 VOIR ET LIRE LA PREMIERE DOUBLE PAGE

Senhime is the daughter of a Samourai. Her mother died bringing Senhime to life and as an only child, she is the apple of Samourai’s eyes. Senhime spends a lot of time in her lovely garden and she falls in love with a young poet Takahisa. She delights at hearing him singing when he walks by her garden. But Samourai wants to keep his daughter at home, for himself. Jealous, he decides to kill the poet. When he comes back home after his horrid crime, it is to find Senhime dead, fallen on the little bridge of the lovely garden.

The father cries for a long time and decides to find death fighting at war. He takes with him some pebbles and plants in a clay pot, decorating it with a small statue and a bridge.
As a punishement for killing Takahisa and unintentionally sweet Senhime, the gods don’t accept to let him die. As the soldiers see him always victorious, they think that the little pot with the miniature garden is a talisman.
And decide to grow their own to have good luck.

Un résumé en anglais fait par Aggie. Merci !


MES LIVRES


Envoyer l'adresse de la page sur Twitter
Partager la page sur Facebook
Partager
 Mes livres 
Mes livres
Mon 1er roman

En poche

Mon 2e roman

Mon 3e roman

Mon 4e roman

Mon 5e roman

 



Mon 6e roman
   

Récit de voyage


   

Poèmes

 



Poéme
   

Poèmes enfants

Conte enfants
 Collectifs 
Collectifs
Recueil de nouvelles

 



Recueil de textes

 



Recueil de textes

 



Recueil de nouvelles

 



Recueil de nouvelles

 



Recueil de nouvelles

 



Recueil de nouvelles




Anthologie de nouvelles

 



Anthologie de nouvelles




Anthologie de nouvelles
 Accueil | Ma bio | Mes livres | Credo | Trombinoscope | Mégalomanie | Archives | Auteurs amis | Mes lectures | Définitions | Citations | Jeux vidéo | Discothèque | Sites d'amis | Bookcrossing | Jardin secret Plan du site | Contactez-nous
Mentions légales

©  Ecrivain & Sitodi   , reproduction interdite sans autorisation.
 Création site internet facile